Tokyo. Tokyo Tower.
Partagez cet article

Tokyo (東京 « capitale de l’est », anciennement nommée Edo, 江戸 « la porte de la rivière ») est une ville incontournable à découvrir quand on voyage au Japon.

Avec plus de 13 millions d’habitants, la capitale japonaise est l’une des villes les plus peuplées du monde et est composée de 23 arrondissements.

Lors de mon premier voyage au pays du Soleil Levant en 2010, j’ai eu la chance d’y vivre pendant 3 mois.

Lorsque je retourne au Japon, j’ai l’irrésistible envie de dire « tadaima » (ただいま), une expression japonaise toute faite que l’on utilise quand on rentre à la maison.

Tokyo est une ville bouillonnante, mêlant harmonieusement tradition et modernité.

Elle regorge de quartiers ayant chacun leur propre atmosphère.

Comme il m’est impossible de vous présenter tous les lieux dignes d’intérêt, je vais me focaliser sur ceux qui, pour moi, représentent les 10 incontournables à découvrir. Je n’ai pas choisi d’ordre particulier…

#1 Le temple Sensô-ji

Le Sensô-ji (金龍山浅草寺, Kinryū-zan Sensō-ji) est l’un des plus vieux temples bouddhistes de Tokyo. 

J’aime particulièrement sa majestueuse porte d’entrée Kaminarimon (雷門, « la porte de la foudre ») et déambuler dans la rue commerçante appelée Nakamise-dôri (仲見世通り) qui relie cette porte au temple.

Le Sensô-ji est très prisé par les Japonais et les touristes alors je vous conseille de vous y rendre tôt le matin.

Tokyo. Porte Kaminarimon du temple Sensô-ji à Asakusa.
Lanterne de la porte Kaminarimon

Adresse :  2 Chome-3-1 Asakusa, Taito City, Tokyo 111-0032

Entrée gratuite

Après avoir visité ce temple, n’hésitez pas à vous promener dans le quartier d’Asakusa (浅草) qui est l’un des plus vieux quartiers de Tokyo.

J’adore son côté « Japon traditionnel » et je ne me lasse pas d’explorer ses petites rues tranquilles à chacun de mes voyages.

#2 Le sanctuaire Meiji-jingû

Le Meiji-jingû (明治神宮) est un sanctuaire shintoïste niché au cœur du paisible parc Yoyogi.

C’est l’un des sanctuaires les plus importants et respectés du pays.

J’aime particulièrement son atmosphère emprunte de sérénité. J’y suis déjà allée plusieurs fois avec toujours le même plaisir.

Lors de votre visite, vous aurez peut-être la chance, comme moi, d’assister à un mariage traditionnel japonais !

Tokyo. Les sanctuaire Meiji-jingu.
Le sanctuaire Meiji-jingu

Adresse : 1-1 Yoyogikamizonocho, Shibuya City, Tokyo 151-8557

#3 Le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo

Le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo (東京都庁舎, Tōkyō-to Chōsha raccourci en Tochô) se situe dans le quartier de Nishi-Shinjuku (西新宿, Shinjuku-Ouest).

Ce bâtiment emblématique de la ville est facilement reconnaissable et vous aide à vous repérer dans le quartier (mais également dans ceux alentour). J’aime beaucoup son architecture moderne !

Au 45ème étage de chacune de ses deux tours se trouve une plateforme d’observation.

N’hésitez pas à y monter : l’accès est gratuit et la vue panoramique sur Tokyo est imprenable ! 

Par temps dégagé, vous aurez même la chance d’apercevoir le mont Fuji (ceux qui me suivent sur Instagram savent que c’est l’une de mes grandes passions). Je me rends donc souvent aux observatoires 😉 .

Dans l’édifice, vous trouverez également des boutiques de souvenirs (où j’ai fait de nombreux achats), un restaurant, un café…

Tokyo. Le siège du gouvernement  métropolitain de Tokyo.
Le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo

Adresse : 2 Chome-8-1 Nishishinjuku, Shinjuku City, Tokyo 163-8001

Entrée gratuite.

#4 Le carrefour piétonnier de Shibuya et la statue d’Hachikô

Shibuya (渋谷区, Shibuya-ku) est l’un des arrondissements les plus dynamiques de Tokyo.

Célèbre dans le monde entier, le carrefour de Shibuya (渋谷スクランブル交差点, Shibuya sukuranburu kōsaten) est l’une des intersections les plus animées au monde (en moyenne, plus de 2,4 millions de personnes par jour).

Pour en prendre pleinement conscience, n’hésitez-pas à monter sur l’une des terrasses de cafés ou de magasins environnants.

La statue d’Hachikô, quant à elle, représente un chien de race Akita incarnant la fidélité et la loyauté.

C’est un point de rencontre incontournable du quartier.

Mes 10 incontournables. Tokyo statue Hachiko.
La statue d’Hachikô à Shibuya

Vous trouverez facilement ces deux lieux juste à la sortie nommée “Hachikō” (ハチ公口, Hachikō-guchi) de la gare de Shibuya.

#5 La Tokyo Skytree

La Tokyo Skytree (東京スカイツリー, Tōkyō Sukaitsurī) culmine à 634 mètres, ce qui en fait la plus haute tour d’observation du Japon et l’une des plus élevées du monde (par comparaison, la Tour Eiffel mesure 300 mètres).

Elle est dotée de 2 observatoires : l’un à 350 m (appelé Tembo Deck) et l’autre à 450 m d’altitude (appelé Tembo Galleria). Bien sûr, je vous conseille de monter au plus haut des deux.

Vous ne serez pas déçu de la vue sur le quartier d’Asakusa, sur le temple Sensô-ji, la rivière Sumida…

Vous pouvez acheter votre billet d’entrée à l’avance sur le site de la Tokyo Skytree.

Tokyo. La Tokyo Skytree avec des cerisiers en fleur.
La Tokyo Skytree

Adresse : 1 Chome-1-2 Oshiage, Sumida City, Tokyo 131-0045

Tarif d’entrée : – Tembo Deck : 1800 yens (environ 11,43 €) – Tembo Deck + Tembo Galleria : 2700 yens (environ 17,15 € ).

#6 Le parc Ueno

Si vous avez besoin de faire une pause au calme dans cette ville trépidante qu’est Tokyo, je vous conseille de vous rendre dans le populaire parc Ueno (上野公園, Ueno kōen).

Avec une superficie de 53 hectares, c’est l’un des plus grands parcs de Tokyo.

Il abrite une grande diversité de jardins à l’atmosphère sereine, des étangs, des temples et des sanctuaires, des musées et même le plus vieux zoo du Japon.

Le parc Ueno est également un lieu privilégié pour admirer diverses races de cerisiers en fleur pendant la saison du hanami (花見), cette coutume japonaise d’apprécier la beauté de ces fleurs.

Cette année, j’ai eu la chance de découvrir le spectacle éblouissant de ces fragiles fleurs blanches ou roses dans ce parc. Y étant allée à la tombée de la nuit, j’ai trouvé ce lieu d’autant plus magnifique et poétique !

Tokyo. Au parc Ueno.
Le temple bouddhiste Shinobazu-no-ike Bentendo du parc Ueno

Adresse : Ueno Koen, Taito City, Tokyo 110-0007

Tarif d’entrée : l’entrée du parc en lui-même est gratuite.

#7 Le sanctuaire Nezu-jinja

J’ai découvert le superbe sanctuaire shintoïste Nezu-jinja (根津神社) pendant mon voyage au Japon à l’été 2019.

J’ai été particulièrement touchée par l’atmosphère spirituelle et la sérénité qui s’en dégagent.

Le Nezu-jinja est l’un des plus anciens sanctuaires de Tokyo et est doté d’une architecture somptueuse. De plus, il possède un très beau jardin et un petit étang.

J’ai particulièrement aimé le magnifique chemin composé de nombreux torii vermillons (portail traditionnel japonais érigé à l’entrée d’un sanctuaire shintoïste) que l’on emprunte pour se rendre au sanctuaire principal.

J’ai eu un peu le sentiment de me promener au milieu des torii du sanctuaire Fushimi Inaritaisha (伏見稲荷大社) de Kyoto ! (ceux qui ont vu le film Mémoires d’une geisha me comprendront 😉).

Tokyo. Les torii vermillon du sanctuaire Nezu-jinja.
Les torii du sanctuaire Nezu-jinja

Adresse : 1 Chome-28-9 Nezu, Bunkyo City, Tokyo 113-0031

Entrée gratuite.

#8 Le parc de Shinjuku

Le parc de Shinjuku (Shinjuku gyoen, 新宿御苑 ), avec sa superficie 58,3 hectares et une circonférence de 3,5 km, est l’un des plus grands de Tokyo. Il est constitué de jardins de styles différents.

Mon préféré est le jardin de style japonais. Je trouve que c’est un endroit idéal pour se ressourcer.

Si vous y allez fin mars-début avril, vous y découvrirez une multitude de magnifiques cerisiers en fleurs

Ce parc me rappelle de nombreux souvenirs parce-qu’il est situé à proximité de l’école de japonais que j’ai fréquentée pendant 3 mois lors de mon premier voyage au pays du Soleil Levant en 2010.

Tokyo. Le parc de Shinjuku.
Le parc de Shinjuku

Adresse : 11 Naitomachi, Shinjuku City, Tokyo 160-0014

Tarif d’entrée : 500 yens (environ 3,18 €).

#9 La Tokyo Tower

La Tokyo Tower (東京タワー, Tōkyō Tawā) s’inspire de la Tour Eiffel et culmine à 333 mètres de hauteur. 

C’est l’un des symboles emblématiques de Tokyo. Elle est facilement reconnaissable avec ses couleurs rouge et blanche.

Elle abrite, entre autres, des boutiques, des restaurants et accueille des expositions d’art. 

Comme pour la Tokyo Skytree, elle est pourvue de différentes plateformes d’observation d’où vous aurez un superbe panorama sur la ville.

Comme je l’ai fait, je vous conseille particulièrement de vous rendre à la Tokyo Tower au coucher du soleil. Les lumières de la ville s’allument et l’atmosphère devient magique.

Tokyo. La Tokyo Tower.
La Tokyo Tower

Adresse : 4 Chome-2-8 Shibakoen, Minato City, Tokyo 105-0011

Tarif d’entrée : – Main Deck : 1200 yens (environ 7,62 €) – Top Deck Tour : 2800 yens (environ 17,75 €) pour un billet d’entrée acheté en ligne ou 3000 yens (environ 19,05 €) pour un billet d’entrée acheté sur place.

#10 Le musée Edo-Tokyo

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de Tokyo (Edo est son ancienne appellation), je ne peux que vous conseiller de visiter ce beau musée qu’est le musée Edo-Tokyo (江戸東京博物館, Edo Tōkyō Hakubutsukan).

Vous y découvrirez, entre autres, la vie quotidienne des habitants d’Edo, des maquettes de la ville, des expositions interactives…

Quand j’y suis allée avec ma sœur et mes amis Japonais, nous avons eu la chance de croiser deux sumotoris qui ont eu la gentillesse de prendre une photo avec nous. J’en garde un très bon souvenir !

Adresse : 1 Chome-4-1 Yokoami, Sumida City, Tokyo 130-0015, Japon

Attention : le musée est fermé pour rénovation jusqu’au début de l’année 2026 !

Comme vous le voyez, il y a beaucoup de choses différentes à faire à Tokyo.

J’y retourne à chacun de mes voyages et à chaque fois, j’explore de nouveaux quartiers/lieux à visiter.

J’espère vous avoir donné envie de (re)découvrir cette ville à la fois trépidante et pleine de sérénité !

N'hésitez pas à me suivre sur Instagram pour découvrir mes photos.
Je parle de culture, de musique, de mes coups de cœur lecture, de séries, des dernières nouveautés japonaises...
Vous pouvez me faire part de vos questions et de vos demandes dans les commentaires 😊 
 

Partagez cet article

Vous pourriez aussi aimer...

8 commentaire

  1. Ce sont les endroits à faire ! Je crois que je n’ai pas fait Nezu-jinja car cela ne me dit rien pourtant il me semble avoir trouvé des toriis à Tokyo mais c’était comme Fushimi Inari c’était une petite montée.
    La Tokyo Tower après coups, me donne envie ! En plus au mois de mars ils avaient mis des poissons pour la fête des garçons si je me souviens bien ? C’était très beau !
    Merci pour les photos accompagnant le texte 😊

    1. Merci pour ton commentaire Laëtitia 😊​💕 !
      Il y a plusieurs sanctuaires qui ont des torii à Tokyo 😉​.
      Ils étaient un peu en avance s’ils avaient mis les carpes (koi no bori) en mars parce-que la fête des enfants (kodomo no hi) et plus particulièrement des garçons a lieu le 5 mai 😊​.
      Je pense que du coup, tu vas devoir retourner à Tokyo 😄​ !

  2. Je n’ai encore jamais fait le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo. La prochaine fois ce sera l’occasion d’y aller ! ☺️

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Solveig 🥰 🌸  !
      Je te conseille vraiment de monter jusqu’à l’un des deux observatoires. Tu ne seras pas déçue 😊  !
      J’espère que tu pourras rapidement retourner au Japon 😀   !

  3. Sympa tous ces bons plans. C’est vrai que monter à la tour de la mairie, c’est LE truc à connaître ! Merci de l’avoir partagé 🙂

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire !💕 🌸 
      Oui, c’est vraiment une super expérience de monter jusqu’aux observatoires du siège du gouvernement métropolitain de Tokyo !😀 

  4. Tellement de belles choses à visiter ! Merci de nous faire voyager 😊

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Alizée !🥰 🌸 
      Oui, il y a énormément de beaux endroits à découvrir à Tokyo.
      J’ai prévu de vous présenter plusieurs quartiers dans ce blog !😊🗼 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *