Konbini au Japon : exemples d'articles que l'on peut acheter.
Partagez cet article

Les konbini au Japon (コンビニ) sont une de mes passions !

Comme vous pouvez le lire dans mon 1er article, j’ai poussé la porte de l’un d’entre eux dès le lendemain de mon arrivée, lors de mon tout premier voyage au Japon en 2010.

On trouve ces petites supérettes de quartier à chaque coin de rue, que ce soit dans les grandes villes ou dans les zones rurales (il en existait quelque 55 000 dans tout le pays en 2015).

Les konbini, comme vous allez le voir dans cet article, sont des piliers de la vie quotidienne au Japon et sont des éléments emblématiques de la culture japonaise. Rien à voir avec nos mornes épiceries françaises, ici on trouve à boire, à manger bien-sûr mais aussi des plats préparés sur place, des gadgets super pratiques pour la vie quotidienne, etc.

Alors poussez avec moi la porte de leur univers fascinant !

Qu’est-ce qu’un konbini ?

Le mot konbini résulte de la contraction du terme anglais “convenient store” qui signifie “supérette / épicerie de quartier” en français.

Cela se prononce “conviniant store”. En japonais, le son “v” n’existant pas, on le remplace par le son “b”, ce qui donne “conbini”, orthographié “konbini”

Ces supérettes ouvrent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. » Cette grande amplitude horaire est très pratique pour les Japonais qui ont souvent des horaires de travail chargées (et pour les voyageurs comme moi qui perdent la notion de l’heure).

Elles offrent une multitude de produits de la vie courante et de services. De plus, vous y trouverez des produits régionaux.

Leur système de gestion des stocks très efficace permet aux clients de trouver une grande variété de produits frais et de qualité à tout moment.

Konbini au Japon : une enseigne 7Eleven de nuit.
Konbini 7 Eleven par Kentaro Toma

Konbini : les enseignes les plus connues

Les konbini ont vu le jour dans les années 1970 au Japon. Ils ont connu une croissance très rapide depuis lors.

Je vous présente rapidement les enseignes les plus connues.

7-Eleven 

C’est la chaîne américaine de supermarchés qui a ouvert le premier konbini à Tokyo en 1974. C’est toujours l’un des leaders du marché aujourd’hui.

Elle est reconnue pour son vaste choix de produits tels que les snacks, les boissons, les plats préparés et des articles de première nécessité.

Lawson 

Lancée en 1975, cette enseigne japonaise (comme son nom ne l’indique pas 😉 ) a rapidement gagné en popularité.

Son offre variée de produits, ses délicieux plats chauds, ses viennoiseries fraîches et ses desserts appétissants lui confèrent une excellente réputation.

Les konbini Lawson offrent souvent des sièges et des petites tables permettant aux clients de profiter d’une petite pause détente, ce qui est souvent apprécié lors des chaudes journées d’été au Japon

Konbini au Japon : un konbini Lawson à Hokkaido par Perry Merrity.
Konbini Lawson à Hokkaido par Perry Merrity

FamilyMart 

Créée au Japon en 1981, FamilyMart est devenue l’une des enseignes les plus omniprésentes de l’archipel.

Son ambiance chaleureuse et conviviale attire des clients de tous âges. 

Elle se distingue par ses nombreux produits japonais traditionnels tels que les onigiri (des boulettes de riz fourrées de divers ingrédients) et les bentô (boîte repas).

Je ne vous cache pas que c’est ma chaîne préférée !  😊 

Ministop 

C’est en 1981 que l’enseigne Ministop est lancée. Bien qu’elle soit moins présente que les autres, elle propose une gamme variée de produits alimentaires et non alimentaires.

Les clients apprécient la vaste sélection de glaces et de boissons rafraîchissantes proposée par les konbini Ministop.

De plus, contrairement aux autres enseignes, ses magasins disposent d’une cuisine qui prépare les sandwichs, les collations et les boîtes à bento à la demande.

Konbini : le paradis pour les touristes

Les produits alimentaires 

Comme vous pouvez le deviner, les Japonais et les touristes apprécient beaucoup les konbini ! Ils proposent une vaste gamme de snacks et de plats prêts à consommer, et pas très chers, tels que : 

  • des onigiri 
  • des bentô (des boîtes repas)
  • des sandwichs
  • des ramen
  • des sushis
  • des soba
  • de l’oden

Cerise sur le gâteau, vous pouvez trouver tous ces produits à toute heure du jour et de la nuit. Donc, si comme moi vous vous rendez compte vers 16h que vous avez oublié de déjeuner, emporté par l’enthousiasme d’être au Japon, aucun problème !

Konbini au Japon. Sandwichs et onigiri.
Sandwichs et onigiri

Dans les konbini, je vous conseille :

  • les onigiri : ce sont des boulettes de riz fourrées avec un ingrédient principal, le tout entouré d’une feuille d’algue nori.

Il y a 13 ans, lors de mon premier voyage au Japon, j’ai découvert les onigiri thon-mayonnaise

J’ai trouvé ça tellement bon que j’en ai mangé un chaque jour durant les 3 mois de mon séjour 😉 ! 

Mes préférés sont ceux de chez FamilyMart. C’est ma madeleine de Proust à chaque fois que je retourne au Japon !

Désormais, on commence à en trouver un peu en France, à Paris, chez Omusubi Gonbei par exemple. Je vous conseille également ceux de chez Miasia à Toulouse qui sont excellents !

Konbini au Japon. Onigiri thon mayonnaise et wagashi.
Mon fameux onigiri thon-mayonnaise

  • le thé au lait de chez Kirin : c’est devenu un incontournable de mon petit déjeuner japonais. Rien à voir avec le thé anglais et son “nuage de lait” ! On en trouve facilement en France dans les épiceries japonaises et asiatiques.
  • Le fameux melon pan : cette spécialité boulangère japonaise (dont le nom melon ne fait référence qu’à sa forme) se trouve de plus en plus en France. Je vous conseille ceux de chez Aki boulangerie (16 rue Sainte-Anne à Paris). 
  • Les Baumkuchen : c’est un gâteau traditionnel allemand (contenant BEAUCOUP de beurre) très populaire au Japon. Mes préférés sont les “natures” mais vous en trouverez au matcha, au caramel…
  • Toutes sortes de sandwichs : les tamago-sando (des sandwichs fourrés avec une sorte de salade œuf-mayonnaise. Tamago veut dire œuf en japonais), les katsu-sando (des sandwichs garnis avec un morceau de porc pané appelé tonkatsu), sans oublier les fruit-sando, des sandwichs aux fruits. Mes préférés sont ceux à la fraise.
  • Pour finir, je vous conseille également de tester leurs snacks, petits gâteaux, bonbons et autres confiseries, ainsi que les nombreuses boissons qu’ils proposent.
Konbini : snacks et bonbons
Bonbons et gâteaux Pocky

Si vous ne lisez pas le japonais

Le seul petit problème si vous ne lisez pas le japonais, c’est que vous ne pourrez vous fier qu’à l’illustration qui se trouve sur les paquets de bonbons et autres snacks pour “savoir” de quoi il s’agit.

Et comment vous dire : certaines fois, je suis tombée sur des choses que je qualifierais de “surprenantes” 😅 . Je me souviens particulièrement d’un midi où je m’étais acheté un paquet de gâteaux apéritifs style “Fritelles” qui se sont révélées être sucrées. C’était un peu particulier 😉 .

Konbini au Japon. Diverses boîtes de fromage Kiri.
Un petit bout de France

Konbini : les produits non alimentaires

Les konbini sont vraiment très pratiques car vous trouverez tous les produits de première nécessité . 

Par exemple, à tout moment de la journée, vous pourrez y acheter des parapluies pour 3 ou 4 euros.

Vous y trouverez également de la crème solaire pour le visage (très bien si vous voyagez l’été au Japon et que vous avez oublié de l’emporter dans vos bagages), des adaptateurs pour les prises électriques japonaises, des chargeurs pour les smartphones, des cigarettes, des mouchoirs en papier, du maquillage, du déodorant, des produits pour le rasage, des produits ménagers, bref tous les produits de la vie courante !

Konbini : les différents services

En plus de tous ces produits, les konbini proposent des services qui facilitent la vie des clients :

  • des ATM, les distributeurs automatiques de billets pour retirer de l’argent (vous avez des instructions en anglais)
  • des toilettes (très pratique pour les touristes)
  • l’envoi de colis
  • une billetterie pour des spectacles
  • des photocopieuses
  • la possibilité de payer des factures…

Une des caractéristiques appréciables des konbini est leur facilité d’utilisation, même pour les voyageurs qui ne parlent pas le japonais. En outre, les produits sont bien étiquetés avec des illustrations et des prix clairs.

Personnellement, je parle un japonais « de base » qui me permet de me débrouiller, mais ne vous inquiétez pas si ce n’est pas votre cas : les caisses affichent des instructions en anglais et le montant de vos achats est écrit en chiffres arabes.

Je vous mets quelques phrases de base que vous entendrez à la caisse des konbini et pour les plus aventureux, les réponses en japonais que vous pourrez faire 😉 .

Quelques phrases en japonais pour vous débrouiller dans les konbini

Si vous ne devez retenir qu’une phrase, ce serait 

  • aligatô gozaïmass

ありがとうございます : merci beaucoup

Dans les phrases qui vont suivre, le son “ai” se prononce comme quand on dit “aïe” quand on a mal et “wa” comme dans “was” en anglais 😉 .

À la caisse, on vous demandera quasi systématiquement :

  •  poïnto kaadô wa omotchi dèss ka ? 

ポイントカードはお持ちですか ? : est-ce que vous avez une carte de fidélité (oui, on vous le demandera même si vous êtes étranger parce-que la personne à la caisse ne sait pas si vous êtes simplement en voyage ou si vous êtes un étranger résident au Japon).

  • si vous n’en avez pas : iié, alimacèn (いいえ, ありません, non, je n’en ai pas).
  • Lèdjiboukouro wa goliyô dèss ka ?

レジ袋はご利用ですか ?: avez-vous besoin d’un sac ?

 Si vous avez acheté un bentô (boîte repas), on vous demandera :

  • Obènto wa atatamémass ka?
  • お弁当温めますか?: voulez-vous que je réchauffe votre bentô ?

Selon ce que vous achèterez à manger, on pourra vous demander également :

  •  Soupoune / fooke /ohachi wa otsouké chimass ka? 
  • スプーン/フォーク/箸はおつけしますか? : avez-vous besoin d’une cuillère / d’une fourchette / de baguettes ?
  • le “h” de “ohachi” est également aspiré comme en anglais.

Pour ces 3 questions, vous pourrez répondre :

  • si la réponse est oui :  haï, onégaï chimass (はい、おねがいします, oui, s’il vous plaît). Le “h” est aspiré comme en anglais.
  • si la réponse est non : iié, daïdjobou dèss (いいえ、だいじょうぶです, non merci)

Après, ne vous inquiétez surtout pas : avec quelques gestes simples, vous pourrez facilement vous faire comprendre par la personne à la caisse ! Je vous donne ces quelques phrases si vous avez envie de parler un peu le japonais 😉 .

Plus qu’un simple magasin, les konbini occupent une place centrale dans la vie quotidienne au Japon. C’est aussi un lieu de rassemblement dans un quartier où les gens se retrouvent, discutent et se procurent rapidement ce dont ils ont besoin.

Que ce soit pour acheter un repas, des produits de première nécessité ou payer une facture, les konbini sont toujours là pour faciliter la vie des Japonais… et des touristes !

Alors surtout, n’hésitez pas à pousser la porte de l’un d’entre eux, vous serez conquis ! 😀 

N'hésitez pas à me suivre sur Instagram pour découvrir mes photos.
Je parle de culture, de musique, de mes coups de cœur lecture, de séries, des dernières nouveautés japonaises...
Vous pouvez me faire part de vos questions et de vos demandes dans les commentaires 😊

Partagez cet article

Vous pourriez aussi aimer...

4 commentaire

  1. J’avoue que j’ai adoré les Konbini ! Avec ma sœur, pour la plupart de nos repas, on les achetait au konbini, pour pouvoir pique-niquer tranquillement dans les jardins.
    Comme toi, en particulier les Onigiri (le classique thon-mayo un délice) on les testait tous, et le Matcha Latte qu’on trouvait dans certains Lawson était trop bon. 🙂
    Pour nos 2 voyages, à peine arrivées, la première sortie était le Konbini du quartier (le point de repère). ^^

    1. Merci pour ton commentaire Stéphanie ! 😊​💕​
      Je pense que dès qu’on les découvre, on devient fan 😉​. Merci beaucoup pour ton retour d’expérience ! Moi aussi, je pousse la porte de l’un d’entre eux à peine arrivée au Japon. 😃​

  2. Ça a l’air tellement pratique ! Mais je m’interroge, il y a toujours quelqu’un sur place pendant les 24h ?

    1. Merci pour ton commentaire Alizée ! 😊​💕​
      C’est vrai que c’est super pratique et oui, il y a toujours des personnes sur place pendant les 24 heures 😉​.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *