Les saisons au Japon : vue sur le mont Fuji
Partagez cet article

Les Japonais célèbrent chaque saison avec une intensité particulière.

De la délicatesse des cerisiers en fleur au printemps à l’éclat flamboyant des érables en automne, elles offrent une palette de couleurs et d’expériences uniques.

Les saisons au Japon sont bien plus qu’une simple “variation du climat”. Elles sont une invitation à être en harmonie avec la nature, à vivre pleinement chaque instant et à célébrer la beauté éphémère de notre monde.

Dans cet article, je vais vous les présenter en détail. Cela vous aidera à choisir à quel moment partir en voyage au Japon.

La météo au Japon : à quoi vous attendre ?

Le printemps au Japon : d’avril à mai (amplitude des températures : 2°C à 24°C).

L’été au Japon : de juin à août (amplitude des températures : 16°C à 30°C).

L’automne au Japon : de septembre à novembre (amplitude des températures : 7°C à 27°C).

L’hiver au Japon :  de décembre à mars (amplitude des températures : -6°C à 20°C).

Le printemps au Japon : une saison entre fleurs de cerisiers et hanami

La floraison des sakura

Le mot sakura (桜) désigne à la fois les cerisiers ornementaux du Japon et leurs fleurs.

Leur floraison est éphémère : elle ne dure que quelques jours. Comme elle dépend de nombreux facteurs (notamment la température, la météo, la région du Japon), elle est difficile à prédire avec précision.

Cette période est si importante dans la vie des Japonais que chaque année, les autorités japonaises publient des prévisions basées sur ces facteurs pour aider les gens à planifier leur voyage et leurs festivités de Hanami !

Pour la première fois de ma vie en 2023, j’ai pu voyager au Japon pendant la période des sakura. C’était magnifique ! 😍​🌸​

Les saisons au Japon : sakura rose dans un temple de Kyoto.
Sakura dans un temple de Kyoto

Hanami : la tradition des pique-niques sous les cerisiers en fleur

Au Japon, la saison des cerisiers en fleur est l’occasion de célébrer la beauté de la nature

C’est pourquoi, les Japonais pratiquent la tradition du hanami (花見, littéralement “regarder/contempler les fleurs”) en organisant des pique-niques avec la famille, les amis… sous les sakura.

Certains parcs sont très réputés pour l’organisation de hanami : 

– à Tokyo : le parc de Shinjuku, la rivière Meguro, le parc Ueno.

– à Kyoto : le quartier Arashiyama, la rue Kiyamachi Dori.

L’été au Japon : festivals, chaleur, saison des pluies et feux d’artifice

Les matsuri

Les matsuri (祭り) sont des festivals traditionnels qui ont lieu tout au long de l’année, dans toutes les villes et tous les villages japonais, et plus particulièrement pendant la saison estivale.
Ils diffèrent sensiblement selon les coutumes et les traditions propres à chaque région.

De plus, les matsuri sont connus pour leurs défilés de chars décorés, leurs danses traditionnelles et leurs stands de nourritures variées. 

Si vous avez l’occasion d’aller en voir un, n’hésitez pas !

Un matsuri dans une ville japonaise
Matsuri à Fukuoka par Nichika Yoshida

La saison des pluies

Attention : au Japon, il existe une saison des pluies nommée Tsuyu (梅雨). Elle dure généralement du début juin à la mi-juillet.

Depuis 1951, le début moyen de la saison des pluies au Japon se situe vers le 7 juin et dure jusqu’au 19 juillet. Pensez-y quand vous organisez votre voyage !

Les feux d’artifice

Au Japon, les feux d’artifice sont appelés hanabi (花火, littéralement “fleurs de feu”. Personnellement, je trouve ça très poétique ! 😊​). Ils sont une autre caractéristique emblématique des festivals d’été japonais.

Ces hanabi spectaculaires illuminent le ciel nocturne avec des couleurs vives et des motifs magnifiques que l’on n’a pas l’habitude de voir en France.
Dans tout le pays, des hanabi taikai (花火大会), c’est-à-dire des festivals de feux d’artifice, sont organisés et attirent des foules immenses.

Les saisons au Japon : un un d'artifice à Osaka.
Hanabi à Osaka par Yanghong Yu

La chaleur

Comme je l’ai expliqué dans un article précédent, l’été au Japon rime avec fortes chaleurs et un taux d’humidité très élevé.

N’oubliez pas de le prendre en considération si vous avez du mal à supporter ce genre de climat.

L’automne au Japon : la magie du kôyô et des momiji

Kôyô : l’art d’apprécier les couleurs automnales

Le terme kôyô (紅葉, littéralement « feuille rouge ») renvoie à l’automne au Japon, période où les feuilles des arbres caducs revêtent de somptueuses teintes flamboyantes, créant ainsi un spectacle époustouflant. Les Japonais appellent également cette saison momijigari (紅葉狩り), ce qui signifie littéralement « chasse aux feuilles d’érable ».

De nombreuses personnes se rendent donc dans les parcs, les jardins et les montagnes pour profiter de la beauté des feuilles d’automne et organiser des pique-niques.

Les saisons au Japon : kôyô dans le parc de Shinjuku de Tokyo.
Kôyô au parc de Shinjuku de Tokyo

Le momiji

Au Japon, le momiji (紅葉) fait référence aux érables japonais et à leurs magnifiques feuilles d’automne qui prennent des teintes éclatantes de rouge, d’orange et de jaune.

Les Japonais et les touristes apprécient énormément ce phénomène naturel de transformation des feuilles d’érables.

Je vous cite quelques villes qui sont populaires pour leur observation : 

  • Kyoto
  • Nikko
  • les montagnes d’Hokkaido
  • de nombreux jardins, temples et sanctuaires à travers tout le pays.

Lors de mon premier voyage au Japon, j’ai eu la chance de profiter de cette magnifique saison !

Les saisons au Japon : momiji dans un parc de Kyoto avec deux femmes en kimono.
Momiji à Kyoto par Diana Lisunova

L’hiver au Japon : neige abondante, cuisine et célébrations festives

L’hiver au Japon dure généralement de décembre à février. De fait, cette période se caractérise par des températures froides ainsi que de la neige abondante dans certaines régions.

Je vous présente les principales caractéristiques de cette saison au Japon.

Paysages enneigés, ski et onsen

Les régions au nord du pays comme Hokkaido, Tohoku et certaines parties de la région de Chubu, connaissent des chutes de neige importantes.

De nombreuses stations de ski et de snowboard attirent des touristes du monde entier. Les plus populaires se trouvent à Hokkaido, Nagano et dans les Alpes japonaises.

Après une journée passée à skier dans le froid, rien de tel que de se détendre et de se réchauffer dans un onsen (温泉, source chaude) en plein air, entouré de neige ! 

Les saisons au Japon : le Kôyasan sous la neige.
Le Kôyasan par Samuel Berner

Festivals de la neige et fêtes de fin d’année

Les yuki matsuri (雪祭り,festivals de la neige) sont l’un des points forts de l’hiver au Japon. Ces festivals sont célèbres pour leurs spectaculaires sculptures de glace et de neige.

L’un des plus importants est sans nul doute le Sapporo Yuki Matsuri (札幌雪祭り) qui a lieu tous les ans début février à Sapporo (la préfecture de l’île d’Hokkaido) depuis 1950.

Les fêtes de fin d’année

La période de fin d’année au Japon est marquée par des célébrations spéciales, notamment le jour de l’an appelé oshōgatsu (お正月) qui réunit la famille. 

C’est l’une des fêtes les plus importantes dans le pays. Elle comporte ses propres coutumes et traditions. Beaucoup de ces coutumes ont des racines shinto, bouddhistes ou même Feng Shui.

Elles visent à vous garantir un début de nouvelle année de bon augure et à vous apporter santé, succès et prospérité.

Pour rappel, Noël au Japon est très différent de Noël en France (la majorité de la population japonaise n’est pas chrétienne).  Les gens considèrent souvent ce jour comme une fête romantique, similaire à la Saint-Valentin.

La délicieuse cuisine hivernale

La cuisine d’hiver au Japon se distingue par ses plats réconfortants et chaleureux, conçus pour aider les gens à affronter les températures froides. De manière similaire, chez nous, en Europe, nous retrouvons des mets réconfortants comme la raclette et autres fondues, par exemple).  

Voici quelques “plats stars” de la cuisine hivernale :

Et pour les boissons, je citerais le saké chaud et le thé vert.

Comme vous l’avez vu dans cet article, le Japon est un pays de contrastes, où chaque saison est une expérience unique.

Du hanami printanier aux festivals estivaux, en passant par les couleurs automnales éclatantes et les onsen hivernaux, chaque période de l’année révèle une facette différente de la culture et de la beauté du Japon.

Alors, quel que soit le moment où vous décidez de visiter le pays du soleil levant, préparez-vous à être émerveillés par les quatre saisons qui façonnent ce pays extraordinaire. Vous ne serez jamais déçus !

N'hésitez pas à me suivre sur Instagram pour découvrir mes photos.
Je parle de culture, de musique, de mes coups de cœur lecture, de séries, des dernières nouveautés japonaises...
Vous pouvez me faire part de vos questions et de vos demandes dans les commentaires.😊​ 

Partagez cet article

Vous pourriez aussi aimer...

4 commentaire

  1. Il y a tellement de belles périodes et saisons à voir !
    Si un jour j’ai la chance de pouvoir y revenir, ça serait soit vers fin mai pour les Iris en particulier (j’en rêve !!), ou mi juin en pleine saison des pluies et Hortensias…Ou encore vers la fin de l’automne avec ces somptueuses teintes…

    1. Merci pour ton commentaire Stéphanie !😊​🌸​
      Après avoir vu les sakura, j’aimerais voir les pruniers en fleur et comme toi, les hortensias qui font partie de mes fleurs préférées. Ma préférence va à ceux de couleur bleue 🥰​💙​.

  2. Quel dommage que ce soit si loin, j’aimerai pouvoir visiter en toute saison !

    1. Merci pour ton commentaire Alizée ! 😊​🌸​
      Je dois dire que je suis bien d’accord avec toi ! Il va falloir que je joue (et que je gagne) au loto pour pouvoir partir une année entière ! 😅​

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *